Immobilier locatif : faut-il privilégier une maison ou un appartement ?

Immobilier locatif : faut-il privilégier une maison ou un appartement ?

L’immobilier est un secteur très bénéfique pour se faire des chiffres à long terme. C’est cette raison qui pousse assez de personnes à se faire une source de revenus dans ce secteur. Le problème se pose souvent au niveau du type de bien à choisir. Dans cet article vous découvrirez les avantages et les limites que présente chaque type de bien.

Les informations à connaître avant d’investir dans la location de maison

La première chose à savoir est que la demande est forte et ne cesse d’augmenter. Car, chaque année, des milliers de familles ont besoin de ce type de bien. Ce dernier offre une stabilité et une aisance particulière. Cliquez sur Le Chasseur Immobilier pour voir les autres avantages qu’offre une maison. La grille tarifaire de la location de maison est super intéressante. Une maison de 100 m² bien située coûte en moyenne 1000 euros. Et si la qualité de cette dernière est requise, elle peut même rapporter jusqu’à 1500 euros chaque mois.

L’autre avantage très mielleux est la stabilité des loyers. Ceux qui louent les maisons ont des revenus stables et n’éprouvent pas de difficulté dans le paiement de ces derniers. Et ils y vivent pendant au moins 6 ans. Ensuite, les charges d’entretiens qui reviennent au bailleur sont limitées. Car les locataires s’occupent de l’entretien.

Cependant, le bailleur prend en charge le coût des grandes réparations. De plus, l’acquisition de ce type de bien est très coûteuse.

Les informations à connaître avant d’investir dans la location d’appartements

Ce type de bien immobilier profite énormément à cause de la demande constante. Les jeunes couples, les étudiants, ou les saisonniers louent des appartements. Donc, après le départ des étudiants, les visiteurs, ou les touristes peuvent les remplacer. Ce qui est également fructueux est la collocation d’appartements. En réalité, le bailleur est libre de fixer le loyer par chambre. C’est-à-dire il fixe le loyer en fonction du nombre de personnes occupants une chambre.

Malgré ces avantages, il faut souligner quelques problèmes. La rotation des locataires dans les appartements fait que ce type d’investissement n’est pas suffisamment rentable. Car, parfois, il est difficile de vite trouver un occupant à la sortie d’un autre. Les frais de copropriété doivent également être payés par le bailleur en raison de l’environnement collectif.